Logo MimiJ’ai eu deux vies

« Autoportrait au petit séminaire »

La première a été consacrée à un travail de publicitaire international qui m’a mené dans tous les coins possibles de l’hémisphère nord. Jusqu’à 58 ans, je n’avais jamais tenu un crayon ni un pinceau. Je me contentais d’aller dans les musées, les galeries, les expositions…

En 1990, j’ai entrepris de devenir peintre. Je suis retourné à l’école pendant dix ans pour apprendre à dessiner et à peindre. Mon projet était de rendre compte de la matière première sur laquelle j’avais travaillé pendant 40 ans : l’être humain collectif, « les autres », les anonymes au premier rang desquels je me plaçais moi-même.

« La banalité du moi »

Les années ont passé, je suis entré dans mes quatre-vingtièmes rugissants. Mes pommes de terre rencontrent des gens qui s’y reconnaissent. C’est une merveilleuse nouvelle : je ne suis pas seul à être unique !

Depuis 2011:

  • 2011 – Salon de Montrouge
  • 2011 – Exposition Collective Galerie White Projects Paris
  • 2012 – Commande d’une toile par la Collection de la Fondation Colas
  • 2012 – Exposition personnelle Galerie Jean Brolly, Paris
  • 2012 – Une exposition personnelle à Taïwan (Galerie Pema Lamo)
                    5 toiles rejoignent la Collection Ortong Huang
  • 2013 – Une exposition personnelle à Taïwan (Galerie Pema Lamo)
                    1 toile entre dans la Collection muséale Yang Po-Lin
  • 2014 – Cent toiles sont exposées au Musée Yan’ Dargent, Saint-Servais (Finistère)
  • 2015 – Collective « Carte Blanche à Stéphane Corréard », Art Up, Lille
  • 2016 – Collective au Musée Yan’ Dargent – Finistère
  • 2017 – Exposition personnelle à Plœuc l’Hermitage (22)
  • 2018 – Plusieurs expositions personnelles en préparation (Paris et Province)